Définitions



Les matières fertilisantes sont des produits destinés à assurer la nutrition des végétaux ou à améliorer les propriétés physiques, chimiques et biologiques des sols. Elles comprennent les engrais et les amendements.

Les engrais sont des produits dont la fonction majeure est d'apporter aux plantes des éléments nutritifs (éléments majeurs, éléments secondaires et oligo-éléments). Ils peuvent se présenter sous forme solide (granulés, poudre, bouchons, etc.), liquide ou gazeuse. Les engrais, qui nourrissent la plante, ne doivent pas être confondus avec les pesticides (ou produits phytosanitaires) qui sont utilisés pour la protéger des maladies ou des parasites et de la concurrence des mauvaises herbes.

Les engrais minéraux sont produits à partir de minerais extraits du sous-sol (phosphate, potasse, certaines formes d’azotes) ou fabriqués à partir de l'azote de l'air. Il y a les engrais minéraux simples et les engrais minéraux composés. Les engrais minéraux simples contiennent un seul nutriment primaire :
  • engrais azotés : nitrates d’ammonium, urée, solutions azotées, etc. ;
  • engrais phosphatés : superphosphate, etc. ;
  • engrais potassiques : chlorure de potassium, sulfate de potassium, etc.  
Quant aux engrais minéraux composés, ils sont constitués de deux (engrais binaires) ou trois (engrais ternaires) nutriments primaires (N, P, K).

Les engrais organo-minéraux contiennent à la fois des matières organiques d'origine végétale et/ou animale et des matières fertilisantes minérales. Ils doivent contenir au minimum un pour cent d'azote d'origine organique et sont exempts d'azote de synthèse organique.

Dans les engrais organiques, la totalité des éléments nutritifs a une origine animale ou végétale. Ce sont notamment les déjections animales (fumiers, lisiers, fientes…) ou des sous-produits industriels tels que les poudres de cuirs, de cornes, les vinasses de betterave, le marc de raisin, des algues, des tourteaux, etc… Ils sont exempts d'azote de synthèse organique.

Pour les engrais, on indique les pourcentages de chaque élément comme suit : NPK 7-5-6 signifie que l'engrais contient 7 % d'azote (N), 5 % de phosphore (P2O5) et 6 % de potassium (K2O). Des oligo-éléments (bore, cuivre, fer, manganèse, molybdène, zinc, etc.) peuvent leur être adjoints afin de pallier des carences.
 
Source : Fertilizers Europe

Les amendements améliorent les propriétés physiques, chimiques et biologiques des sols.

Les amendements minéraux basiques ont pour rôle principal de maintenir ou d’élever le pH du sol pour rétablir un milieu propice à la croissance des plantes. Ces amendements se caractérisent notamment par leur valeur neutralisante, leur teneur en CaO et en MgO, de même que leur solubilité. La fertilité du sol dépend principalement de la combinaison de minéraux et d’éléments organiques qu’il contient ainsi que de l’équilibre de sa structure qui doit permettre une circulation optimale de l’air et de l’eau. Il est possible de modifier un sol de façon rationnelle par l’adjonction de calcaire et de magnésium pour améliorer sa structure physique. Cette façon de procéder vise à atteindre un meilleur équilibre chimique favorable au sol. En outre, contrôler le degré d’acidité de la couche supérieure à l’aide d’une base forte favorise l’absorption par la plante des éléments contenus dans l’engrais.

Les amendements organiques, comme le fumier ou le compost, contribuent à améliorer les qualités physiques et microbiologiques du sol en reconstituant le stock de matière organique du sol (humus).